Le livre

« Les Contemplations, écrit Hugo, « c’est l’existence humaine sortant de l’énigme du berceau et aboutissant à l’énigme du cercueil ; c’est un esprit qui marche de lueur en lueur en laissant derrière lui la jeunesse, l’amour, l’illusion, le combat, le désespoir, et qui s’arrête éperdu au bord de l’infini ».

Face à la perte de sa fille Léopoldine et à la mort symbolique que représente l’exil, Hugo inscrit la parole subjective dans la marche de l’histoire et fait du déchirement un acte créateur. De la célèbre « Réponse à un acte d’accusation », où le poète pose en révolutionnaire de la langue, aux poèmes sur le deuil, il offre une réflexion poignante sur les pouvoirs de la littérature contre la destruction et le passage du temps. Tombeau à la mémoire d’une âme disparue, Les Contemplations (1856) marquent le sommet de l’œuvre poétique de Victor Hugo.

Autour d’Esther Pinon, qui a préfacé ce volume, ce podcast propose de revenir sur le geste hugolien : reconquérir par la poésie la parole perdue. On est invité à pénétrer dans les méandres de la création, pour comprendre comment le poète transcende la douleur du deuil par un acte de courage poétique. On saura les vertus consolatoires de ce recueil, qui oscille entre l’infime et l’infini, entre les ténèbres qu’il explore et la clarté qu’il diffuse. 

Les Contemplations, GF n° 1620, paru le 10 juin 2020, 5,40 €, 108 x 179 mm, 288 pages, ISBN : 9782081510845.

Les Contemplations
Feuilleter un extrait

Entretien avec Esther Pinon

Esther Pinon, agrégée et docteure en lettres modernes, est maître de conférences en littérature du XIXe siècle à l’université de Rennes 2. 

À retrouver chez votre libraire

Librairie Flammarion
Leslibraires.fr
Cultura
Place des libraires
Dialogues
Fnac
Librairies indépendantes
Mollat
Amazon
Decitre
Ombres blanches